«Surfpunk» de Tendouji, retour dans le garage punk des années 1990…

Qui aurait cru qu’un groupe nippon nous ferait penser à la scène indépendante Américaine des années 1990 ?

Défi relevé par Tendouji, groupe japonais formé en 2014 par par Ohiko Moritana, Kenji Asano, Takamasa Yoshida et Oyuki Oina. 4 jeunes au style vestimentaire ultra-coloré tout droit inspiré des années 1980-1990.

.


.

Surprise à l’écoute de leur dernier single, « Surfpunk », sorti le 23 octobre dernier : la rythmique sonne comme celle de « Game of Pricks » de Guided by Voices, sorti en 1995. Pas étonnant. Ce groupe à l’accent anglais implacable tire son inspiration de la scène alternative des années 1990.

.


.



Plus de trente ans et des milliers de kilomètres séparent la formation de ces deux groupes. Mais les battements sur les cordes de guitare électrique plus que semblables font toujours leur effet et résonnent dans nos oreilles.

Une puissance qui n’a pas quitté la tête des jeunes. Le mouvement punk, apparu dans les années 1970-1980 se voulait contestataire, fruit d’une jeunesse désœuvrée. Plus que jamais et malgré la pandémie de coronavirus, cette jeunesse s’exprime dans les rues du monde entier, dans l’espoir d’un avenir meilleur. Et comme départ pour cet avenir, quoi de mieux qu’un morceau tel que « Surfpunk » qui évoque le changement individuel pour les autres sur des « beats de punk », loin des idéaux égoïstes et capitalistes ?

Petit bonus : une playlist Youtube concotée par les soins de WiseSound pour vous faire découvrir la scène indépendante japonaise.